Nous remercions TV7 Bordeaux pour leur venue à CéLA et de nous avoir mis en lumière en parlant des activités, des valeurs du Tiers Lieux à bergerac.

Innovations-Tiers-lieux-Céla-à-Bergerac.mp4

Catégories : Uncategorized

3 commentaires

CRAN · juillet 2, 2019 à 1:57

Ce reportage où n’apparait aucun responsable, confirme que le projet n’a vivoté que grâce aux seules bonnes volontés de ceux qui sont maintenant exaspérés par l’inconsistance d’un management amorphe qui se gargarise de grands mots et se complait dans une inertie qui flatte ses egos
Au delà d’un évident manque de leadership propre à catalyser les énergies , l’absence de partage de la gouvernance favorise l’entre-soi de décideurs coupés de la réalité économique, sociale et culturelle de leur environnement et montre peu, voire pas du tout de transversalité.

L’amateurisme des responsables est illustré par la production, en date du 27/05/2019, d’un exercice comptable du 01/01/2018 au 31/12/2019… Des génies visionnaires !!!
ce document montre que sans les subventions l’exercice se solderait par une perte de 9288 € et met en évidence l’absence totale de projet économique crédible.

Les bonnes volontés novatrices et actives, fédérant des compétences et des énergies dans les groupes dynamiques qu’elles ont créés et animés ne seront plus là à la rentrée, provoquant une hémorragie de talents .

RIP, Cela

    SAGER · juillet 5, 2019 à 9:22

    Bonjour Bernard,

    Je n’ai pas répondu au bon endroit mais ma/notre réponse est juste en dessous !

sager · juillet 5, 2019 à 9:03

Bernard,

Quelle tristesse de te lire ! tes informations manquent cruellement d’actualisation du fait certainement de ta non presence là ou nous avons besoin des talents de toutes et tous !

Qu’as tu produit dans ce collectif en tant qu’adhérent hormis des analyses d’expert en travaux finis ?

Nous avons collectivement fourni un travail important depuis 2015 avec les bénévoles actifs qui ont su donner de leur temps, de l’envie et de la passion à developper des alternatives au monde ultra marchand qui est le notre ! Je suis sur qu’ils/elles apprécieront tes jugements distants.

Un anonyme a écrit ceci « Nous sommes tels des livres. Jugés sur la couverture, au mieux d’après un résumé, au pire selon les critiques. Mais qui a lu l’histoire ? »

Tu n’es ni le premier et tu ne seras surement pas le dernier à être dans cette dynamique inutile à mes yeux qu’est la critique bien pensante mais surtout sans fondements et non constructive.

Nous nous battons pour survivre, nous sommes acteurs parfois maladroits venant d’horizons bien différents, d’expériences et de natures variées ! C’est dans un sens une force à mes yeux.

Nous proposons des alternatives concrètes (Tarifs libres pour l’ensemble de nos prestations, la monnaie locale AQUI ou en un an plusieurs dizaines de milliers d’AQUI circulent en Dordogne, 80 prestataires entre Saralt et Bergerac…), des projets existent grace au tiers lieux, des collectifs se sont montés, des rencontres se sont faites. Nous avons transmis à d’autre par la documentation de notre projet l’envie de monter des tiers lieux près de chez eux, je pense à Douzillac, Sarlat, et d’autres encore…

Nous sommes encore là !

Quand a tes prédictions qui ont déjà été proférées par d’autres depuis que le tiers lieux existe, même si elles devaient s’avérer vraies, ne nous rendraient pas triste, mais bien heureux d’avoir participé aux réussites qui sont celles du tiers lieux ! Peut être jugerons nous à notre tour les non actions !

A l’occasion d’en discuter si tu le souhaites.

Bastien pour CéLA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.