Qu’est-ce qu’un tiers-lieu ?

Il y a autant de définitions de tiers-lieux que de tiers-lieux eux-mêmes. Pour qu’un tiers-lieux fonctionne, il faut qu’il ressemble à son territoire et à ses utilisateurs . En effet, si chaque tiers-lieu est unique c’est parce qu’il est à l’image des besoins et des opportunités de son territoire ainsi que de ses usagers, que ce soit en matière de concept, de modèle économique, d’aménagements…

Espaces hybrides et multiformes, l’identité de chaque tiers-lieux repose sur quatre notions clés :

  • Une communauté : lieux de sociabilité, les tiers-lieux favorisent les échanges et les rencontres entre des acteurs aux parcours et projets variés, mêlant ainsi co-création, partage, convivialité… Un tiers-lieu n’est pas la somme de projets individuels mais bien un projet collectif, voulu et porté par une communauté (habitants, entreprises, indépendants, associations, collectivités…).
  • Un territoire : les tiers-lieux physiques s’intègrent aux projets de développement de leur territoire. Ils sont adaptés à leur environnement pour y apporter une réelle valeur ajoutée, au service des usagers.
  • Une gouvernance : lieux basés sur la co-création, leur gouvernance et fonctionnement tendent à être ouverts et participatifs.
  • Des animations : lieux vivants, les tiers-lieux sont animés, le plus souvent par la communauté elle-même, afin de partager et mettre en lumière les capacités et talents de chacun.                                                                                                                                                                 

Finalement, pour compléter l’ensemble des définitions déjà existantes, nous pourrions définir un tiers-lieu comme tout espace ouvert et hybride, autre que le lieu de travail et le lieu de vie, qui a pour principale vocation de favoriser les échanges et les rencontres entre des acteurs hétérogènes d’un territoire et in fine créer de la valeur (économique, sociale, éducative…) sur ce dernier.

 Le Tiers-Lieu CéLA:

L’association CéLA a pour but de concrétiser la transition économique, sociale et solidaire sur le territoire de Bergerac et ses alentours proches. Sensibiliser les citoyens aux nouvelles alternatives locales à la consommation, au travail collaboratif et participatif, à l’innovation économique, sociale et solidaire.

Mettre en avant de nouvelles façons de produire d’échanger, de travailler, d’habiter, de nous nourrir , de nous déplacer, d’éduquer nos enfants et d’agir en expérimentant, transmettent et encourageant les initiatives et les expériences novatrices.

Etre créateur d’emplois et mettre en place une économie circulaire avec les acteurs locaux, institutionnels, privés et citoyens. Plus généralement participer à la promotion des tiers lieux qui sont à mi chemin entre un espace commun de vie sociale et d’activités.`

Les missions

• Mettre en relation et faire connaître les potentiels associatifs locaux.

• Permettre les interconnexions pour une mutualisation éventuelle des projets, d’événements et d’espaces communs.

• Source d’information aux événements et actions citoyennes et entrepreneuriales locales.

• Valoriser la citoyenneté, la solidarité et la culture en créant des synergies et des liens inter-générationnels entre les acteurs locaux.

• Participer à la création et à la promotion des « tiers lieux », qui sont à mi-chemin entre un espace commun de vie sociale et d’activités.

• Sensibiliser, expérimenter et documenter autour du développement local et des alternatives solidaires.

Statuts Mis à jour Juin 2019

statut CéLA 2019

Le manifeste du Tiers-lieu (Charte)

Manifeste CéLA